L’appareil GDV 

(GAZ DISCHARGE VISUALISATION)

 

gdv.png

L'appareil gdv

La technique de Visualisation de Décharge Gazeuse a été développée dans la suite des recherches du couple Kirlian (XXème siècle). Le GDV assure une reproductibilité parfaite des mesures dans le temps et est donc un parfait outil scientifique d’analyse du champ d’énergie humain.

Le GDV utilise un courant électrique très faible et indolore qui est appliqué sur le bout des doigts pendant moins d’une milliseconde. Le corps y répond en émettant un « nuage » de biophotons de basse énergie. Le « rayonnement » électronique de cette décharge est capturé par une caméra puis traduit en fichiers de données numériques – converties en images.

Le principe holographique permet d’associer chaque secteur des doigts à une partie du corps. Le découpage a été établi selon l’acupuncture traditionnelle coréenne et chinoise et vérifié pendant des années sur des milliers de cas par l’équipe du Professeur russe Korotkov. Pour information, le GDV est officiellement agréé dans le domaine de la médecine en Russie.

Les données permettent donc de reconstituer l’« aura » des différents corps et de retrouver le niveau énergétique des systèmes, des organes, des glandes et des vertèbres.

Le GDV permet de mettre en évidence les déséquilibres (pouvant aboutir à des dysfonctionnements) et les liens entre une émotion et un organe (d’après le système d’interprétation mis au point par Stéphane Cardinaux). Les problématiques sont données par ordre d’importance selon les préoccupations du moment.

D’après – « Sciences et Consciences de l’Invisible » Stéphane Cardinaux et www.resonances-corps-et-lieux.be


Prises pendant la séance

Concrètement, la personne place le bout de ses doigts dans une minuscule chambre noire prévue à cet effet.  Deux prises sont effectuées, l'une avec filtre et l'autre sans filtre.  Le filtre permet de retirer les effets de la transpiration et donc de la couche plus émotionnelle. Les images montrent l'état du corps énergétique, plus stable et plus profond. Les lectures des problématiques transgénérationnelles s’effectuent à ce niveau.  Les images de la prise sans filtre mettent quant à elles en évidence l'état du corps émotionnel et mental. 

Présentation des résultats

Figure 1 : la répartition de l'énergie autour du corps - en lien avec les principes de la médecine chinoise
Figure 2 : un diagramme mettant en lumière l'énergie liée à chacun des organes - en lien avec notre médecine traditionnelle occidentale
Figure 3 : l'alignement et l'équilibre entre les différents centres énergétiques (« chakras ») - en lien avec la médecine ayurvédique indienne
Ces schémas servent de base pour une discussion en profondeur avec la personne qui consulte. 

 
Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 FR-BE 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin-top:0cm;
	mso-para-margin-right:0cm;
	mso-para-margin-bottom:8.0pt;
	mso-para-margin-left:0cm;
	line-height:107%;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:11.0pt;
	font-family:"Calibri","serif";
	mso-ascii-font-family:Calibri;
	mso-ascii-theme-font:minor-latin;
	mso-hansi-font-family:Calibri;
	mso-hansi-theme-font:minor-latin;
	mso-ansi-language:FR-BE;
	mso-fareast-language:EN-US;}
 
  Figure 1 – La répartition de l’énergie autour du corps  Le positionnement des "pics énergétiques" nous indique où se situent les besoins ainsi que les endroits où l’énergie « stagne ». Le positionnement des « trous énergétiques » nous indique où se situent les peurs, les manques et les tensions.

Figure 1 – La répartition de l’énergie autour du corps
Le positionnement des "pics énergétiques" nous indique où se situent les besoins ainsi que les endroits où l’énergie « stagne ». Le positionnement des « trous énergétiques » nous indique où se situent les peurs, les manques et les tensions.

Figure 2 – Les diagrammes L’énergie de chaque organe y est représentée.

Figure 2 – Les diagrammes
L’énergie de chaque organe y est représentée.

Figure 3 : Représentations des chakras Les alignements et les déséquilibres des différents chakras sont analysés et interprétés. Les tensions et les blocages relevés.

Figure 3 : Représentations des chakras
Les alignements et les déséquilibres des différents chakras sont analysés et interprétés. Les tensions et les blocages relevés.

 

Exemple de CAPTURE GDV avant et après soin

L’exemple ci-dessous illustre la façon dont le GDV est utilisé pour comprendre les blocages logés dans le corps du consultant et pour identifier la façon dont le consultant réagit pendant le soin et après le soin. 
Les corps physique et éthérique (les plus stables) sont transformés. Les traumatismes transgénérationels identifiés avant le soin par l’intermédiaire notamment du GDV ont été mis en mouvement. 

 

Mise en mouvement d’une problématique transgénérationnelle
Harmonisation du corps physique/éthérique

 
GDV avant-après.jpg
 
Prise avec filtre avant soin - Prise avec filtre après soin

 

D’après « Science et Conscience de l’Invisible » Stéphane Cardinaux et Catherine Martin et www.resonances-corps-et-lieux.be